Actualités

Fromagerie Laurent Dubois laurent dubois
Les jeunes et le fromage

Selon une récente étude Ipsos, 84% des 15-30 ans consomment du fromage au moins une fois par semaine 

Selon une récente étude Ipsos, les jeunes (15-30 ans) sont particulièrement attachés au fromage. 84% des 15-30 ans consomment du fromage au moins une fois par semaine. Et 30% en mangent une fois par jour.

Et toutes les occasions sont bonnes pour déguster du fromage. Le dîner reste le moment privilégié (à 90%), ainsi que le déjeuner (73%). Pour autant, 2 jeunes sur 3 n'hésitent pas à en prendre à l'apéritif, 38% après le dîner et même 10% la nuit. D'ailleurs, le fromage est le troisième aliment le plus consommé en cas de petit creux (37%), juste derrière le pain (44%) et les gâteaux secs (39%).


Fromagerie Laurent Dubois laurent dubois
Juan Arbelaez est venu découvrir l'univers de...

Le chef Juan Arbelaez est venu découvrir l'univers de Laurent Dubois pour l'émission "Comment ça va bien ?" sur France 2. Un joli moment de

...

Le chef Juan Arbelaez est venu découvrir l'univers de Laurent Dubois pour l'émission "Comment ça va bien ?" sur France 2. Un joli moment de partage.

Regardez la vidéo sur notre page Facebook


Fromagerie Laurent Dubois laurent dubois
Laurent Dubois : jury du Trophée Frédéric Delair

Le Trophée Fréderic Delair valorise les apprentis, élèves et étudiants des métiers de salle.

Le 25 mars dernier, Laurent Dubois a participé au jury du Trophée Fréderic Delair. Organisé par l’association éponyme, en hommage au célèbre maître d’hotel de la Tour d’Argent, ce concours a pour objectif de valoriser les apprentis, élèves et étudiants des métiers de salle au travers de différentes épreuves. Parmi elles : la délicate opération de la découpe du caneton, inspirée du plat emblématique de la Tour d’Argent.

Laurent Dubois était jury aux côtés de Denis Courtiade (directeur de restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, Paris) Victor Delpierre (champion du monde de cocktail), Frédéric Kaiser (MOF maître d’hôtel, Le Bristol), Stéphane Trapier (directeur de salle à La Tour d’Argent, Paris), Christian Bollard (directeur de la Tour d’Argent, Tokyo), Jean-Marie Ancher (directeur du restaurant Taillevent, Paris) et Frédéric Pedrono (directeur du restaurant Alléno, Paris).

Pauline Taboueau et Lucas Poirel, étudiants au lycée hôtelier Jean-Baptiste Siméon Chardin de Gérardmer, ont remporté le trophée. 


crottin
le Chavignol

Tout le monde le connaît, mais chacun peut venir le redécouvrir chez

...

Première semaine découvrez… le crottin blanc, à la texture fondante et fraîche, qui séduit avec sa légère acidité et sa subtile saveur de chèvre. Il a tout juste deux semaines d’affinage et peut s’agrémenter d’un filet de bonne huile d’olive et de quelques herbes ou bien jouer le rôle principal dans une salade, volant la vedette à la mozarella ou la feta. Venez redécouvrir dans nos fromageries celui que vous pensiez si bien connaître et laissez vous surprendre par sa douceur !

Pour la deuxième semaine de notre série sur le Chavignol, je vous propose de découvrir le Chavignol bleuté.
Toujours produit dans les meilleurs conditions par notre producteur fermier du Berry, il est affiné pendant quatre semaines, ce qui lui donne une texture plus dense et sa couleur légèrement bleutée… Son goût de chèvre est lui aussi plus prononcé et, avec la finesse de ses notes de sous-bois, il se suffit à lui-même, en apéritif ou en fin de repas !

Pour la troisième semaine, parlons du Chavignol demi-sec !
Un lait cru entier de chèvre du Berry et un temps d’affinage plus long... pour un goût plus rustique ! Après ses 6 à 7 semaines d’affinage, la texture du Chavignol demi-sec est plus ferme et le goût de chèvre plus présent. Des arômes de noix et noisettes apparaissent... Un petit fromage au fort caractère, compagnon idéal de vos pique-niques printaniers !

Quatrième semaine, finissons en beauté avec le crottin repassé !
Un fromage affiné durant quinze longues semaines en pot de grès, selon une méthode ancestrale qui donne au crottin une texture moelleuse et un caractère très affirmé… Fruit d’un savoir-faire transmis de génération en génération, ce fromage est celui des amateurs de sensations fortes.


AOP Neufchâtel AOP Neufchâtel
Bientôt un mini coeur Neufchâtel

L’organisme de défense et de gestion (ODG) du fromage AOP Neufchâtel envisage de faire évoluer son cahier des charges en introduisant le

...

L’organisme de défense et de gestion (ODG) du fromage AOP Neufchâtel envisage de faire évoluer son cahier des charges en introduisant le mini-cœur. Ce format de 25 à 30 g. devrait entrainer une réduction de la période d’affinage à 7 jours.

Les producteurs souhaitent également introduire des modifications dans la conduite du troupeau. Le cahier des charges prévoit que l’exploitation comporte au minimum, par vache en lactation, 0, 25 ha de prairie pâturable accessible.  L’ODG souhaite ainsi diminuer la surface accessible par vache à 0, 16 ha et la compenser par une surface en herbe plus importante.  D’autres changements devraient concerner le délai pour la mise en œuvre du lait et le délai de caillage et d’égouttage. En revanche, l’ODG a décidé de reporter sa décision concernant l’extension de l’aire géographique délimitée depuis 1969.